Journal de Québec

Le pari du prof de Koninck: rendre les maths amusantes

Cet article est paru dans le Journal de Québec le 8 mai 2006 en page 9.

Images

Cliquez sur l'une des vignettes pour voir l'image en plein écran.

      

Texte

Par Sylvain Trépanier

Rendre les mathématiques moins rébarbatives, voire intéressantes et même amusantes. Voilà le pari qu'entend relever Jean-Marie de Koninck avec Show math.

Le scientifique de l'année, selon Radio-Canada, se dit préoccupé par la désaffection des jeunes Occidentaux pour les sciences en général et pour les mathématiques en particulier. "Dans plusieurs pays d'Asie, au Japon et en Inde notamment, les sciences sont très populaires chez les jeunes", constate M. de Koninck.

"Il fallait trouver une solution pour rallumer l'intérêt des jeunes pour les mathématiques. En brain storming, quelqu'un a tout bonnement laissé tomber: "On ne va tout de même pas faire un spectacle!" et c'est comme ça que l'idée de Show math est née", raconte le professeur de l'Université Laval.

"À l'aide d'une plate-forme multimédia, histoire de s'adresser aux jeunes dans leur langage, on veut leur montrer l'implication des mathématiques dans la vie de tous les jours. Mettre l'application à l'avant et ensuite montrer quel rôle y ont joué les mathématiques.

"Ça se veut un peu aussi un message aux enseignants. Avant, il était difficile de sortir du manuel, mais aujourd'hui, avec la facilité de recherche qu'offre notamment Internet, on peut sortir du programme, à tout le moins dans la manière d'enseigner les mathématiques."

Téléporté sur Mars!

C'est ainsi que samedi, à une heure où le soleil brillait encore sur la Rive-Sud de Québec, des dizaines de personnes se sont engouffrées dans l'amphithéâtre de l'école secondaire Les Etchemins pour entre [sic] parler de maths.

D'une manière fort vivante, le professeur a fait la démonstration étonnante qu'on retrouve nécessairement dans la séquence des décimales de pi tous les résultats passés et à venir du Lotto 6-49; qu'il est mathématiquement possible, mais très, très, très, très, très improbable, qu'on puisse soudainement être téléporté vers Mars et qu'il est virtuellement impossible, lorsqu'on tire 200 fois à pile ou face, qu'il n'y ait pas au moins une série de cinq pile ou de cinq face d'affilée.

© 2020 Projet SMAC. Tous droits réservés.
  Dernière mise à jour: 13/05/2010