Au fil des événements

 

Article du Fil des événements

Cet article est paru dans le journal Au fil des événements le 15 septembre 2005 en page 7. Il figure également dans le Soleil du 17 septembre 2005, page D6.

Images

Cliquez sur l'une des vignettes pour voir l'image en plein écran.

      

Texte

Par Jean Hamann

Jean-Marie De Koninck porte de nombreux chapeaux. Plusieurs le connaissent à titre de père fondateur de l'Opération Nez Rouge, certains comme analyste télé lors d'épreuves internationales de natation et d'autres parce qu'il est entraîneur de l'équipe de natation du Rouge et Or depuis belle lurette, ou président d'honneur de plusieurs activités, comme IMAGINE! L'événement de l'innovation (voir article en page 2). On le voit sur tellement de tribunes qu'on en oublie parfois l'essentiel: Jean-Marie De Koninck est d'abord et avant tout un mathématicien, un bon professeur de maths et un communicateur scientifique hors pair. Il l'a d'ailleurs prouvé à titre d'animateur de la série C'est mathématique!. Cette émission, d'abord diffusée au Canal Z en 200 et 2001, occupe encore l'antenne au Canal Savoir et à TFO.

Ses talents de communicateur des sciences n'ont pas échappé à une université montréalaise qui lui a offert un poste où il pourrait se consacrer à temps plein à communiquer sa passion des maths. "La proposition m'intéressait, mais mon coeur est à l'Université Laval, confesse-t-il. J'en ai discuté avec le recteur et il m'a proposé de faire l'équivalent ici." De là est né le projet SMAC --Sciences et mathématiques en action-- qui, après quelques mois d'incubation, livre ses premiers fruits cet automne. L'équipe SMAC, formée par un groupe d'étudiants dirigés par le professeur De Koninck, propose un remède à toutes nos craintes mathématiques dans une opération en trois temps: un spectacle -conférence pimenté d'humour, un jeu multimédia interactif et un site Web bien branché.

La fièvre des maths
Le 15 septembre, à 19h30, la somme de tous les talents du mathématicien-leader -animateur sera mise à contribution lorsqu'il montera sur la scène de l'amphithéâtre Hydro-Québec du pavillon Desjardins pour présenter ShowMath. Lors de cette conférence-spectacle (ouverte à tous), qui niche à l'intersection des maths, du multimédia et de l'humour, le conférencier veut faire la démonstration par a+b que les mathématiques sont présentes dans les moindres recoins de nos vies et qu'elles sont amusantes pour le commun des mortels. Beau défi.

"Le but n'est vraiment pas d'enseigner, mais bien d'intéresser les gens aux maths", insiste-t-il. Ses propos seront appuyés par des animations, des vidéos et des sketches humoristiques du Duo Tang. Quatre représentations de ShowMath sont déjà à l'agenda de Jean-Marie De Koninck au cours des prochains mois, dont l'une aura lieu à la Salle Albert-Rousseau le 27 octobre devant 1200 élèves du secondaire. D'autres représentations pourraient s'ajouter en cours de route puisque le projet SMAC accueille avec plaisir les demandes provenant de groupes ou d'écoles (contactez jmdk@smac.ulaval.ca).

Au jeu!
Plus tard cet automne, l'équipe SMAC mettra en ligne le jeu multimédia interactif "Math en jeu" qui promet de faire de nombreux adeptes. Les joueurs y sont plongés dans un univers fantaisiste où les mathématiques sont la clé de la victoire. Le grand public et les élèves du secondaire y trouveront des centaines de questions de tous les niveaux qui forcent les joueurs à rivaliser d'audace et de stratégie pour accumuler des points. "Le plaisir et la victoire ne reposent pas seulement sur les connaissances puisque certaines cases -surprises renferment des jeux d'adresse, prévient Jean-Marie De Koninck. De plus, des objets spéciaux amassés par les joueurs permettent de jouer de mauvais tours, de provoquer un adversaire en duel et même de prendre des raccourcis."

"Math en jeu" a été élaboré par l'équipe SMAC en tenant compte des réactions et des suggestions d'étudiants et de professeurs du secondaire. Sa banque de 1100 questions s'inspire des programmes du ministère de L'Éducation, du Loisir et du Sport du Québec, de sorte que le jeu pourra compléter de façon agréable la matière vue en classe.

Enfin, l'équipe SMAC invite le public à visiter régulièrement son quartier général sur le Web (www.smac.ulaval.ca). On y trouve une mine de renseignements pour tous ceux qui veulent en apprendre davantage sur les maths ainsi qu'une section sur l'actualité vue à travers l'oeil d'un mathématicien.

À l'image de son instigateur, SMAC veut éveiller et renforcer l'intérêt des jeunes et de la population envers les maths et les sciences en sortant des sentiers battus. L'initiative n'est pas étrangère à la baisse d'intérêt des jeunes pour la science qui se traduit par une diminution des inscriptions dans les programmes universitaires de sciences et de génie. "C'est sûr qu'on aimerait contribuer à renverser la tendance, reconnaît le professeur De Koninck. En même temps, ce projet me tenait beaucoup à coeur. C'est ce que je voulais faire depuis que j'ai commencé à vulgariser les mathématiques pour le grand public", avoue-t-il.

© 2020 Projet SMAC. Tous droits réservés.
  Dernière mise à jour: 13/05/2010